Gujan-Mestras, la Ville aux coccinelles

A Gujan-Mestras, les coccinelles sont partout ! Associations, boutiques, clubs sportifs, la représentent sur leurs maillots et autres flyers ; on la voit sur les bâtiments et véhicules communaux, sur les plaques portant le nom des rues… ou encore, sur le blason de la Ville. Mais pourquoi la coccinelle… le saviez-vous ?
coccinelle

Les vignes disparues de Gujan

Pour le comprendre, il faut remonter le fil de l’histoire de Gujan-Mestras… jusqu’à l’époque où existait encore, autour de la ville, une intense activité agricole. Sur des zones qui sont aujourd’hui forestières ou urbanisées, on trouvait des champs de seigle, de millet, et surtout un vaste vignoble, qui demeura longtemps la seule culture lorsque les autres furent abandonnées.

Ainsi trouve-t-on des vignes autour de Gujan-Mestras jusqu’après la seconde guerre inauguration vigne gujanmondiale – avec les pins, la vigne fut une ressource essentielle pour la commune. Aujourd’hui, l’association Lou Barbots de tous tems lance plusieurs actions pour faire revivre le patrimoine gujanais… dont la plantation de nouvelles vignes au printemps 2012 (500 pieds, de Merlot et Cabernet ; la première récolte est attendue en 2014).

Le barbot de la vigne et la coccinelle

Or, la vigne a un ennemi, l’eumolpe de la vigne ; un insecte qui dévore sarments et limbes des feuilles. Pour les gujanais, c’est un « barbot » – lou barbot désigne en effet tous les coléoptères, comme l’eumolpe, mais aussi le hanneton, le charançon… ou la coccinelle. Les gujanais luttèrent donc contre le vilain barbot qui barbotait leurs vignes, notamment en incinérant les vignes infestées de larves. Des processions dans les vignes, menées par le curé, étaient aussi censées attirer la colère divine sur les barbots.

blason gujanA la suite de ces processions, les voisins de la Teste-de-Buch commencèrent d’appeler les gujanais des « barbots ». Au lieu d’en prendre ombrage, les habitants entérinèrent ce surnom, notamment en prenant un barbot pour emblème lors d’un match de rugby opposant Gujan à la Teste, en 1921. L’équipe de Gujan, ce jour-là, arriva sur le stade de la Teste en arborant fièrement un nouvel écusson, comportant une coccinelle… une sorte de barbot plus joli et sympathique que l’eumolpe de la vigne.

Depuis lors, la coccinelle est devenue l’emblème de Gujan-Mestras, rappelant à la fois cet événement fondateur et une culture patrimoniale qu’on espère voir revivre dans les années qui viennent !

Une coccinelle à la Ferme…

Parmi les nombreuses entreprises qui revendiquent la coccinelle, dans leur nom ou logo, citons par exemple le joli parc animalier et d’attraction « La Coccinelle », situé à La Hume. Les beaux jours revenus, les familles prendront plaisir à visiter ce parc sympathique, bien adapté à tous les âges de l’enfance, et qui abrite notamment une « Mini-Ferme ».

Dans la mini-ferme, ce sont de nombreux animaux domestiques issus d’espèces parfois mini-fermerares (le lama, la nègre soie, le mouton à 4 cornes, le porc du Viêtnam, la chèvre angora, le baudet du poitou…) que le public peut découvrir, toucher… On peut même nourrir au biberon les derniers-nés de la Ferme, en prenant soin d’arriver à la bonne heure!

En effet, dans la Mini-Ferme, les barrières peuvent être franchies, et enfants, adultes et animaux évoluent tranquillement de conserve. Mais La Coccinelle, ce sont aussi des attractions et des loisirs à découvrir sur son site web, ou encore à travers ce témoignage très complet et enthousiaste d’une maman blogueuse : Mamancube. Bonne visite !

La Coccinelle
La Hume – Parc de loisirs
33 470 Gujan-Mestras
Tél : 05 56 66 30 41

http://www.la-coccinelle.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>